Ecosafaris : safari en immersion

Windhoek

Présentation

Windhoek, capitale de la Namibie est une bulle par rapport au reste du pays. Les touristes apprécieront ou non son charme de ville urbanisée. Toutefois, c’est un excellent point de chute, à la fois porte d’entrée et carrefour menant aux destinations emblématiques.

Localisée au milieu du pays, elle se trouve dans une cuvette entourée de montagnes à 1650 mètres d’altitude.

Si Windhoek signifie le coin venté, son climat est majoritairement sec, ensoleillé et agréable toute l’année, excepté en janvier et février où il fait très chaud et humide.

Elle est à la fois le centre économique, politique, social et culturel du pays ainsi que sa plus grande ville (300 000 habitants). Calme et pleine de contrastes, Windhoek est une ville très attachante.

C’est également une ville multiculturelle où toutes les ethnies de la Namibie sont présentes.

Convoitée durant des millénaires pour ses sources thermales par les peuples San, Nama et Herero, elle fut officiellement fondée il y a un peu plus d’un siècle par la colonie allemande.

En 1840, Jonger Afrikaners chef de la tribu des Oorlams (métis ayant fui l’esclavage et les discriminations sévissant au Cap) s’établit à Windhoek. Il l’appellera Winterkoek (Coin pour l’hiver) en référence à son enfance. Par la suite, il y conviera un groupe de missionnaires.

En 1890, l’armée impériale allemande (Protectorat de 1884 à 1920) installe une garnison et officialise le nom ‘Windhoek’. La ville s'impose comme le siège administratif de la colonie allemande.

Par la suite, la ville ne cesse de se moderniser et se dote de monuments administratifs, d’églises et de bâtiments commerciaux. De nombreuses rues aujourd’hui font référence à l’Allemagne.

À cette même époque, Klein Windhoek au centre va se constituer en quartier résidentiel pour les populations plus aisées et les fermiers vont venir s’installer en bord de ville afin de cultiver du tabac, des agrumes et pour l’élevage du bétail.

En 1920, la Namibie passe sous mandat sud-africain. La ville va alors se centraliser, se doter de bâtiments modernes et de larges avenues.

Aujourd’hui les plus aisés vivent dans Windhoek mais la majorité de la population vit dans le Township de Katutura bien loin de l’atmosphère occidentale du centre.

Katutura est un township relativement sûr et animé. Toutefois, les touristes doivent s’y rendre accompagnés. Pour comprendre son histoire, des visites et des rencontres avec les locaux sont organisées.
‘Katutura’ signifie ‘l’endroit où ne voulons pas nous installer’. Dans les années 1950, le protectorat Sud-Africain démarre le régime de l’apartheid. Il incite les personnes noires à quitter leurs quartiers (principalement Hochlands Park) pour venir s’installer dans le township hors de la ville.

Le 10 décembre 1959, les personnes déplacées se soulèvent. Cette protestation est lourdement réprimée et fait 13 morts. Les personnes noires s’y installent et y sont réparties par ethnies.

Depuis l’indépendance du pays en 1990, les infrastructures se sont améliorées à Katutura. Le gouvernement a mis en place des accès à l’eau, à la téléphonie et aux sanitaires. Toutefois l’accès n’est pas généralisé à tous. De plus Katutura tente de canaliser des flux migratoires importants.

Il faut compter 2 à 3 heures pour explorer les principaux centres d’intérêts de la ville. Dans le centre, les touristes pourront se rendre au Zoo Park un ancien site de chasse datant de l’âge de pierre.

Également à voir en centre-ville, la Christuskirche, une église luthérienne au style étonnant. Monument emblématique de Windhoek, il faut demander la clef au bureau près de l’église pour pouvoir la visiter.

Les visiteurs pourront également se renseigner sur l’histoire et l’art du pays au musée de l’indépendance (Doté d’un ascenseur en verre permettant d’admirer la vue de la ville), au musée d’histoire national de la Namibie ainsi qu’à la National Art Gallery.

Vous trouverez tout ce dont vous avez besoin à Windhoek. La ville comprend plusieurs centres commerciaux pour faire des emplettes.

Si vous cherchez des articles plus artisanaux direction Post Street, le Soweto Market de Katutura et le Namibian Craft center.

En longeant Post Street Mall, vous pourrez admirer les Gibeon meteorite qui sont des fragments d’une météorite de fer tombée en Namibie il y a plus de 500 000 ans.

Fruit de son multiculturalisme, la ville regorge de nombreux restaurants à la cuisine diversifiée.
Pour boire un verre et dormir nombreuses sont les options.

Enfin, pour se retrouver dans la nature, il existe de beaux parcs à distance rapprochée de Windhoek tel le Sun Karros Daan Viljoen Game Park.

Namibie

Besoin d'un conseil ?

Contactez-nous

Voyages faisant étape à Windhoek

icone nl

Recevez nos bons plans