Ecosafaris : safari en immersion

Parc National de Chobe

Présentation de Parc National de Chobe

Le parc national de Chobe, fondé en 1967 au nord-ouest du Botswana, est l’un des plus grands sanctuaires de faune du continent africain et le parc le plus diversifié du Botswana. D'une superficie de 11 700 kilomètres carrés, il est le troisième plus grand parc du pays, après la réserve du Kalahari central et le parc national du Kgalagadi . Le parc est divisé en quatre écosystèmes distincts.

La région de Serondela (Chobe River Front ou rives de la rivière Chobe) est située à l'extrême Nord-Est du parc. Il présente de nombreuses caractéristiques géographiques telles que des plaines luxuriantes et des forêts de tecks denses. La rivière Chobe, qui longe la frontière Nord-Est du parc, est un point d’eau propice aux éléphants et aux buffles pendant la saison sèche.

La région des marais de Savuti est actuellement alimentée par le canal irrégulier de Savuti, qui s'assèche lorsque les précipitations ne sont pas abondantes et peut également cesser de couler pendant de longues périodes, puis de nouveau s'écouler, conséquence de l'activité tectonique dans la région. En raison de ce flux variable, il y a des centaines d'arbres morts le long des rives des canaux. La région est également recouverte de vastes savanes et de prairies vallonnées, ce qui y rend la faune particulièrement dynamique.

Dans cette zone, à la saison sèche, on peut voir des phacochères, des kudus, des impalas, des zèbres, des gnous et des éléphants. Pendant la saison des pluies, la richesse des oiseaux du parc représente environ 450 espèces dans l’ensemble du parc. Des groupes de lions, de hyènes, de zèbres ou plus rarement de guépards sont également visibles. Cette région est réputée pour sa migration annuelle de zèbres et de prédateurs.

La zone au Nord-Ouest du parc, autour des rivières Linyanti et Kwando est constituée de forêts riveraines, de forêts ouvertes ainsi que de lagunes. Le reste de la région est principalement constitué de plaines inondables. Il y a de grandes concentrations de lions, de léopards, de lycaons, d'antilopes diverses, d'hippopotames et surtout d'énormes troupeaux d'éléphants, la plus forte concentration d'éléphants d'Afrique.

Les rares cobes de Lechwe rouges, les sitatungas et crocodiles sont également présents dans la région, ainsi qu’un large panel ornithologique.

Enfin, un arrière-pays chaud et sec, principalement occupé par les forêts herbeuses de Nogatsaa, se situe entre les marais de Linyanti et de Savuti. La région retient l'eau pendant la saison sèche attire donc une profusion de gibier entre août et octobre. Elle est particulièrement propice à l'observation des antilopes rares.

Botswana

Besoin d'un conseil ?

Contactez-nous
icone nl

Recevez nos bons plans